Consulat du Burkina Faso de Nice

Toriyaba

mercredi 02 mai 2018

TORIYABA
Siège social : Saint-Vallier-de-Thiey (06)
Tel. 06 09 51 99 76
Courriel : toriyaba06@gmail.com

Bulletin d'inscription 2018

Groupe facebook Toriyaba

 

Adhérent aux Amis du Consulat du Burkina Faso de Nice

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

L'association TORIYABA ("s'entraider" en langue gulmancema) a été créée en  novembre 2017.
Elle vient en aide aux personnes vulnérables au Burkina Faso
 

  • Les enfants vulnérables (enfants de la rue, orphelins, enfants vivants dans des familles très pauvres) pour les aider dans les domaines de l'éducation, de la santé et de la culture.
     
  • Les veuves pour les aider à acquérir un métier pour leur permettre de vivre décemment.
     
  • Les dispensaires et hôpitaux par l'apport de matériel et de consommables.
     
  • Favoriser les centres de culture et d'éducation (bibliothèques de collèges, de lycées ou structures municipales) par l'apport de matériel ou équipements spécifiques.
     
  • Et toute personne réclamant un soutien pour sortir de la vulnérabilité ou tout projet travaillant en ce sens.
     

Toriyaba veut également contribuer à faire connaître en FRance les atouts du Burkina Faso (expositions, conférences...) par ses propres initiatives ou la participation aux activités d'associations ou d'organismes partenaires.

 

LES REALISATIONS

 

L'association Toriyaba a envoyé de nombreux cartons destinés aux CELPAC (bibliothèques), à des hôpitaux ou des groupements.

Participation à de nombreuses manifestations : Marché de Noël solidaire à Antibes, festival Bagiliba ....)

Toriyaba ramène beaucoup d'artisanat et produits cosmétiques de karité afin de faire connaître les produits en France.

L'association soutient "SOS Filles-Mères" une association ouagalaise qui vient en aide aux trop jeunes mères qui vivent sur les trottoirs de Ouagadougou.

 


Lycée provincial de Gayeri - février 2018

 

NOUVELLES

 

APPEL : " Une femme, un métier" - Il s'agit de doter 15 femmes d'un métier à tisser - un métier coûte 100 euros. Qui veut financer ? Son nom sera marqué sur le métier à tisser et une photo lui sera envoyé avec la femme destinataire et le métier. mi-mars 2018 : 7 métiers étaient financés.... Ce n'est qu'un début ! 25 avril 2018 : le montant de 13 métiers à tisser est parti pour le Burkina Faso avec la liste des donateurs à peindre sur le métier.
En savoir plus

 

- Parution de "Toriyaba Tamtam n°1 - mars 2018

 

- Mars-Avril 2018 : 80 kg de livres ont été envoyés au Burkina Faso : principalement à Gayeri (Komondjari) pour la création d'une bibliothèque mais aussi auprès d'enseignants à Ouagadougou, à Gaoua, à Koudougou, au lycée provincial de Bobo Dioulasso......

 


Les premiers cartons sont parvenus à Gayeri ; la salle des professeurs et transformée en bibliothèque
en attendant la future vraie bibliothèque.

 

ALBUM

 

BULLETIN

- Toriyaba Tamtam - 1 - mars 2018

 

 

SITES AMIS

- Le projet sos Filles Mères