Consulat du Burkina Faso de Nice

Galette pour Maria Tãw

lundi 27 août 2012


Dimanche 18 janvier 2009 : le comité de jumelage entre la paroisse des Saintes Marguerite de Nice et Maria Tãw, organise une galette des rois à l'église Saint Isidore.à Nice.

Cette réunion était l'occasion d'accueillir Roswitha et Jean-Jacques Rapine, deux franciliens attachés depuis longtemps à ce jumelage niçois. Ceux-ci en effet rentrent du Burkina où ils ont pu assister (et filmer) à l'inauguration du centre de renutrition Lan Tuõ pour lequel le comité de jumelage s'était beaucoup impliqué dans la prière. Sur le film on pouvait noter la présence de Mr. et Mme Bonito Sales, niçois, donateurs importants de ce centre - mais également des personnes issues de l'association " Chrétiens pour le Sahel " du Luxembourg, également partenaires de l'opération.

Florent présente le programme

 

90 personnes ont assisté à la projection de films sur la fabrication du dolo, l'inauguration du centre Lan-Tuõ, discours et danses... avec les explications de Jean-Jacques Rapine et Roswitha.
Cependant que Francine, François-Charles, Florent, Bob et d'autres... préparaient galettes, boissons, tombolas, bulletins de parrainages etc...
La chorale paroissiale s'est également impliquée par des chants accompagnés à la guitare ; le tout au profit de Maria-Tãw.

Le jumelage -entre autre - parraine la scolarité de 80 enfants sur les 160 scolarisés dans les deux écoles de Maria Tãw. Les photos de chacun de ces enfants figuraient en décoration autour des tables mais également leur portrait défilait sur un grand écran. Le comité niçois est toujours à la recherche de parrains supplémentaires afin de permettre à d'autres enfants de pouvoir accéder à l'instruction
L'abbé Lucas Somda et Bob Ivaldi

Ce parrainage est accompagné de la recherche régulière de fonds pour pouvoir doter ces enfants de fournitures scolaires, des panneaux placés autour de la salle, le rappellent régulièrement.
 


François-Charles Villette et l'abbé Lucas Somda

Parmi l'assistance, on pouvait noter le père Achille Wouawawe (Camerounais) et le père Benoît Parent qui représentaient le père Curé, empêché, l'abbé Lucas Somda, Burkinabè en poste à Nice pour trois ans, Isabelle, de l'association les Roses du Ioba, la webmestre du Consulat du Burkina Faso de Nice et de très nombreux paroissiens.
Les entrées et la tombola ont rapporté 540 € ; auquels il faut rajouter 402 € de parrainages. Le rapport de l'après-midi est de 942 euros.
 


Roswitha et Jean-Jacques Rapine, auteurs des films et vue de l'assistance
 

Retour à la page principale