Consulat du Burkina Faso de Nice

Solidarité Comoe

samedi 01 septembre 2012

SOLIDARITE COMOE
Adresse: 74 rue André Lazés
Résidence La Croix du Sud A4, 83600 Fréjus
Adresse Nord : 14 boulevard Watteau 59300 Valenciennes
Responsable : Hubert Devries - Tel 04 94 82 96 08
Courriel : solidairebf@aol.com
Site internet : http;//www.solidarite-comoe.org
Bulletin d'adhésion. Voir ici

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

La Comoé est une province sitée au sud-ouest du Burkina Faso où depuis 2004 deux membres fondateurs de l'association actuelle intervenaient pour la seule construction de bâtiments scolaires dans des villages de brousse.
En 2008, ils décident de créer l'Association Solidarité Comoe, afin de contribuer plus largement au développement des villages.

Cette création fait suite à un constat simple : la formation scolaire est indispensable ; mais elle ne suffit pas à répondre aux souhaits de développement des populations paysannes.

 

 


Etude de chantier et inauguration

 

LES PRINCIPAUX DOMAINES D'INTERVENTION

 

1- La construction de bâtiments scolaires

 

L'association Solidarité Comoé recherche, grâce au partenariat avec l'association Res Publica, à augmenter le nombre de constructions réalisées mais aussi leur qualité de construction. Nous souhaitons aussi accompagner ces constructions par des actions contribuant à la santé et à l'hygiène des élèves.

 

 


Ecoliers et instituteurs à Diaya et classe sous paillotte

 

 

2- La sécurité alimentaire

 

C'est la condition indispensable au maintien des habitants dans leur village. Solidarité Comoé a choisi une série d'actions qui contribuent à cette sécurité et à l'amélioration ou la diversification des revenus :
- Instauration de greniers communautaires pour éviter les problèmes de pénurie saisonnière.
- Amélioration des rendements agricoles avec l'utilisation d'engrais organiques et recherche de nouvelles techniques de production telle que le système de riziculture intensif (SRI),
- Généralisation des pépinières de baobabs et moringas

 

 

3- La santé, l'hygiène, l'assainissement

 


Dans ce domaine, il y a beaucoup à faire pour réduire les risques d'infection, et donner les conditions minimales de qualité de vie. La mise en place dans chaque concession d'une latrine et d'une douche est une des réponses possibles. La culture de plantes apportant une nourriture plus variée et équilibrée en est une autre.

 

 

 

 

4- La promotion des femmes

 

Pour de nombreux observateurs l'évolution de l'Afrique se fait et se fera grâce aux femmes. En ce qui concerne Solidarité Comoé, l'association leur donne la priorité dans les actions de micro -crédit et de crédit de campagne ainsi que dans celle de l'alphabétisation. Ces femmes ont également un rôle moteur dans d'autres actions, comme la généralisation de pépinières ou celles des fosses fumières de concession

 

 


Micro-crédit et alphabétisation

 

LES REALISATIONS

 

Solidarité Comoé était présente dans un village en 2008, dans trois villages en 2009 et organise des actions dans six villages en 2010

 

1- Les bâtiments scolaires et les actions avec les membres des associations scolaires

 

A la fin de l'année 2010, c'est en moyenne un bâtiment par mois, soit 24 bâtiments sur deux ans qui auront été construits, sans compter plusieurs petits magasins scolaires. Classes, logements pour les enseignants, latrines scolaires, .... le souci est de construire avec les villageois, des bâtiments ayant le meilleur rapport qualité-prix. En 2010 il a été développé un processus d'amélioration des constructions.

 

A l'occasion de ces constructions, les membres des associations de parents d'élèves et de mères d'élèves sont concernés par des actions d'amélioration des cantines endogènes ou de l'hygiène des latrines scolaires. Avec eux, nous créons maintenant un potager scolaire dans chaque village où se construit une école. Fin 2010, c'est 5 à 6 potagers qui seront réalisés ou en cours de réalisation

 

2- Les actions de développement agricole

 

- Fosses fumières : c'est le point de passage obligé pour l'amélioration des rendements. Dix fosses fumières expérimentales ont été mises en place fin 2009. Une quarantaine devrait être réalisée fin 2010 ; l'objectif est d'atteindre les 100 fosses fin 2011. Parallèlement une action importante va être menée avec les femmes pour la création de petites fosses fumières de concession avec un objectif de 100 fosses fin 2011

 


- SRI : le Système de Riziculture Intensif, technique de culture du riz utilisant moins d'eau, moins de semences et moins d'engrais, a été développé avec succès dans plusieurs pays d'Afrique. En partenariat avec le Rotary Club de Valenciennes, Solidarité Comoé a programmé une action qui permettra de diffuser cette technique dans 4 villages à la fin de l'année 2010. Au titre de l'association, une parcelle de démonstration de SRI a démarré à proximité immédiate de Banfora.

 

 

- Maraîchage, élevage de moutons et de bovins : dans chacun de ces trois domaines, l'association a voulu mener une action expérimentale. Après l'action élevage de moutons en 2009, ce sont les actions de maraîchage puis élevage de bovins qui ont pris place en 2010. Comme pour le SRI, ce sont des actions qui demandent une certaine préparation et un suivi attentif avec l'appui des techniciens locaux de l'agriculture. Il y a aussi une part de risque et ces actions sont menées avec prudence.

 

- Pépinières de moringas et de baobabs : Après quelques pépinières de baobas en 2009, ce sont les premières pépinières de moringas qui sont apparues en 2010. Ces pépinières vont être implantées dans chaque potager scolaire et dans plusieurs quartiers de village. Les feuilles de moringas et de baobabs apportent un complément alimentaire indéniable. elles peuvent aussi se vendre au marché et constituent un complément de revenus.

 

 

3- Micros-crédits de campagne, alphabétisation :

 

Dans ce type d'actions, les femmes des villages sont majoritairement représentées. elles représentent ainsi 92% des bénéficiaires des 250 micro-crédits et crédits de campagne qui ont été attribués depuis le 1er janvier pour l'année 2010.

La première action d'alphabétisation a été organisée début 2010. Elle sera poursuivie en 2011 ; le projet est de démarrer chaque année une action d'alphabétisation supplémentaire dans un autre village.

 

4- Latrines-douches

 

Fin 2010, c'est une centaine de latrines-douches qui auront été réalisées. Elles sont la réponse à un vrai besoin d'hygiène et de dignité. Il en aurait fallu beaucoup plus mais l'association a été limitée dans ses finances. Un nouveau dispositif est à l'étude afin de permettre d'en construire davantage avec le même budget mais aussi de réduire les risques de pollution que présentait le premier modèle. La première latrine "modèle 2010" a été mise en place en juillet 2010.

 

LES PROJETS

 

1-Un partenariat avec une ferme-école

 

Il s'agit d'un projet très avancé puisque Solidarité Comoé vient de construire la maison du gardien pour cette ferme-école. Il reste beaucoup à faire avant que les premières actions ne voient le jour. Mais à moyen terme, c'est la possibilité d'organiser des journées de formation ou de perfectionnement pour les représentants des associations de villages et les paysans les plus motivés.

 

2- L'utilisation de plantes médicinales

 

Les anciens se soignaient tous avec ces plantes dont l'usage s'est souvent perdu. L'association projette de réapprendre l'identification la culture et la bonne utilisation de ces plantes qui existent localement et sont susceptibles de soigner les affections les plus courantes. Les premiers contacts ont été pris pour développer cette action en 2011

 


Chantier de construction et logement d'enseignants à Diaya

 

 

LES NOUVELLES

 

- Les constructions scolaires : l'école du village de Diaya - dont le premier des 7 bâtiments avait été construit en janvier 2009 - a été terminée et inaugurée en février 2010.
Les constructions se poursuivent dans plusieurs villages dont ceux de Sokoura 1 et Sokoura 2 où le doublement de l'école a été décidé. Au total, pour l'année 2010, ce sont 10 chantiers de construction qui seront réalisés.

- Les autres actions de développement : les micros-crédits et crédits de campagne ont déjà plus que doublé par rapport à 2009 et nous espérons être à plus de 300 à la fin de cette année.

 

L'ALBUM

 

 

- Réalisations 2008-2010