Consulat du Burkina Faso de Nice

L'Ecole d'Hamza

mardi 08 janvier 2013

L'ECOLE D'HAMZA
Adresse : Chez M et Mme Kuntz
Villa Lou Paradou, Quartier Pas Redon
83 390 Cuers
Présidente : Sandrine Seguin
Courriel :lecoledhamza@live.fr
Site internet : http://ecoledhamza.uniterre.com
Au Burkina Faso : Jean Diallo ( Bobo Dioulasso)
Fiche d'adhésion 2012

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Suite à un accident en 2003 lors d'un défilé de l'armée burkinabè à Bobo-Dioulasso (Sud Ouest du Burkina Faso) l'association belge FLAME créée le dispensaire " Jean-Luc " pour les enfants grands brûlés. Depuis leurs actions perdurent face à un nombre accru d'accidents domestiques par le feu. Cette association est essentiellement composée d'une équipe médicale. C'est dans le cadre d'une mission ayant pour objectif de travailler sur le renforcement d'échanges pédagogiques entre écoles burkinabè et française jumelées, que Sandrine Kuntz rencontre ces professionnels du terrain et c'est ensemble qu'ils envisagent d'associer leurs compétences.

 

LES OBJECTIFS


 

L'association l'Ecole d'Hamza a pour but d'aider à la scolarisation des enfants dans le monde et plus particulièrement des enfants grands brûlés. Son premier projet se situe au Burkina Faso à Bobo-Dioulasso. Dans ce pays, l'association a pour objectif de recruter, accompagner une enseignante burkinabè dans le dispensaire Jean-Luc (dispensaire ouvert en février 2006 pour soigner les enfants grands brûlés). Ce point éducation créé au sein du dispensaire permettra aux enfants de commencer ou de continuer leur cursus scolaire afin de réintégrer, si possible, le système éducatif ordinaire après leur hospitalisation

 

 

 

 

LA MISE EN OEUVRE


 

Au niveau de l'enfant hospitalisé :
- Lui permettre de bénéficier d'une scolarisation pendant son hospitalisation et éventuellement d'améliorer son niveau scolaire
- Lui permettre de découvrir des pratiques manuelles et artistiques (dessin, coloriage, peinture, théâtre...) pour concourir à son éveil personnel et à son bien-être.

Au niveau du handicap :
- Favoriser une intégration dans la société africaine
- faire accepter à l'enfant son handicap

Au niveau des familles des enfants hospitalisés
- Expliquer le handicap aux familles
- Faire accepter le handicap
- Accompagner la famille pendant le séjour à l'hôpital

Au niveau de la mise en oeuvre du projet
- Recruter et former un enseignant burkinabè
- Coordonner son travail

tout ce travail se fait en étroite collaboration avec deux autres associations : FLAME (association médicale belge) et VISA 83 (association pédagogique varoise, coordonnatrice des jumelages scolaires entre le Var et Bobo Dioulasso)

 


 

LES NOUVELLES

 

- Nouvelles de novembre 2011. Rentrée réussie pour l'école d'Hamza : 17 élèves, une nouvelle institutrice qui prend ses fonctions sérieusement, un nouveau site internet en construction, des actions de solidarité dans les écols catholiques du Var, une participation à la Journée Africaine du Pradet très enrichissante, des adhérents fidèles et plus nombreux, des projets en réflexion

- Mars 2012. Grâce aux actions des élèves de troisième du collège Sainte Marthe à Cuers ; les frais de scolarité d'un mois pour 20 enfants ont pu être payés

- 6 avril 2012. Action de solidarité par l'Institut Jeanne d'Arc de Brignoles


- APPEL : l'Ecole d'Hamza gère une classe dans un dispensaire pour des enfants grands brûlés. Le coût d'un mois de classe (fournitures, enseignants, cantine, transport scolaire..) coût 250 euros par mois. Grâce aux actions et à la générosité de quelques écoles catholiques du Var, la scolarité sera assurée jusqu'au mois de juillet. Mais de nombreuses questions se posent pour l'année scolaire 2012-2013. Le projet fonctionne très bien mais les financements sont très difficiles à trouver.
Premier pas pour aider cette association ? Une adhésion, c'est seulement 5 euros.


 

L'ALBUM

 

- Janvier 2013. Bulletin n°9

 

- Août 2011 : Lettre d'Hamza n°7

 

- Avril 2009 : Lettre d'Hamza n°2