Consulat du Burkina Faso de Nice

La Grande Parade des 50 ans

mercredi 29 août 2012

11 décembre 2010, la capitale du Burkina Faso se trouve à Bobo Dioulasso. L'effervescence monte depuis plusieurs jours ; mobilisant plus de 1000 jeunes volontaires afin de prêter main forte à la police afin de canaliser le monde. Le jour "J" des dizaines de milliers de personnes se pressent sur les bord de l'avenue

Les chiffres parlent : 7000 personnes civiles et militaires dans le défilé (avec plusieurs pays représentés : le Bénin, le Mali, la France, le Maroc, le Niger, sans oublier les fanfares du Togo et du Ghana), une trentaine de chefs d'état et ministres invités, 5000 places assises pour la parade... le CNO (Comité National d'Organisation des Festivités) travaille depuis des mois pour préparer l'évènement ; routes goudronnées, gare des trains rajeunie, aéroport modernisé, villas construites.... Le cinquantenaire de l'indépendance se fête de manière grandiose.

 

 

 


L'attente est longue et tous les plaisantins s'en donnent à coeur joie.
A droite l'hélicoptère tire le drapeau du Burkina


Les unités militaires attendent également sur le bord de l'avenue



Le chef de l'Etat remonte l'avenue jusqu'à la tribune
les unités se mettent alors en place ; ici la fanfare du Togo



La fanfare du Ghana, un groupe de militaires marocains



La Mauritanie



Le Maroc et la France



Après l'armée, c'est au tour des civils de défiler :
les associations, les sportifs



Les champions du tour du Faso (très populaire)
défilé également de chaque ministère



Les écoles supérieures, les personnes handicapées



les différentes ethnies et même des ressortissants étrangers
(ici des américains, suivis par les libanais)



Tradition et modernité : la cour du Mogho Naaba et les CRS



Les anciens combattants et la garde à cheval du Président



Les motards ; par deux par trois par quatre.... sous les cris enthousiastes de la foule



Après les hommes : les véhicules militaires

 


Après les véhicules militaires : les véhicules civils et toutes les forces vives de l'économie

 


Les organismes publics et les organismes privés

 


Les engins de chantiers pour les pistes
et le ciment qui arrive bientôt à Bobo Dioulasso...

 

L'ALBUM


  1. Article du Nouvel essor
  2. L'opinion
  3. Afrique Actu
  4. Africatime