Consulat du Burkina Faso de Nice

Un Dojo pour Reo

lundi 21 décembre 2015

UN DOJO POUR REO
Présidente : Cécile Limier
Au Burkina Faso : Reo
En France : Six-Fours
Tel : 06 03 48 07 88
Mail : undojopourreo83@hotmail.com

Site internet : Voir ici

Groupe facebook : cliquer ici
 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

L'association a été créée en 2008 pour venir en aide à un club de karaté situé à Réo (petite ville située à 120 km de Ouagadougou) et promouvoir la pratique des arts martiaux auprès des jeunes femmes.

 

Le club de Réo a été découvert en 2005, il était alors totalement démuni et dépourvu de moyens, ne permettant pas aux enfants de s'entrainer dans de bonnes conditions (absence de lieu propice pour s'entraîner - absence de matériel sportif et pédagogique - difficultés pour les élèves de participer aux stages nationaux et aux championnats pour se perfectionner).

En 2005, seulement 5 filles pratiquaient le karaté, cette discipline étant consacrée uniquement aux hommes.

Les enfants sont également confrontés à la rareté de l'eau durant les entrainements avec des températures avoisinant les 45°.

 

SIX-FOURS : l'association "Un Dojo  pour Reo" est issue du Club de Karaté "Kanku-dai Six-Fours" dont Louis Wan der Heyoten, CN 7ème dan - est le professeur. La présidente, Cécile Limier, est CN 6ème dan de karaté-do.

 

REO : Le professeur de karaté se nomme Issa Bado (ceinture noire 4ème Dan, fondateur du club de karaté à Réo, responsable technique au sein de la Fédération de Karaté-Do du Burkina).
Monsieur Brice Bayala est membre d'honneur de l'association "Un Dojo pour Reo".

 

LES REALISATIONS

 

Après 10 ans d'intervention régulière en France et au Burkina Faso, l'association a permis de :

 

- former les cadres techniques et organiser des stages de karaté sur site.

- acheminer du matériel sportif et pédagogique (kimonos, ceintures...).

- recueillir des fonds pour construire en 2009 le premier dojo du Burkina Faso (salle d'entrainement).

 


Le dojo terminé

 

- financer la construction d'un mur de clôture de 100 mètres de long pour sécuriser l'espace d'entrainement et éviter qu'il soit vandalisé.

- mettre en place un parrainage d'enfants sur le plan sportif en 2010, permettant ainsi de subvenir aux charges afférentes au fonctionnement du dojo (électricité) et créer deux emplois.

- financer la location des bus et la restauration des enfants lors des championnats nationaux ou d'Afrique auxquels ils peuvent participer désormais....

- financer la construction d'un puits et l'installation de sanitaire en 2011. Grâce au puits les enfants peuvent boire et entretenir un potager et des arbres fruitiers implantés dans l'enceinte du dojo.

- financer la construction de dortoirs, ainsi que leurs équipements en 2014. Ils seront prochainement opérationnels et mis à la location. Cela permettra au club de karaté de Réo de s'auto-financer et devenir à terme totalement autonome.

 


Distribution de jouets .... et de documents pédagogiques

 

- avec le concours de l'association, la première commission féminine au sein de la Fédération de karaté du Burkina Faos a vu le jour l'an dernier. Preuve d'une réelle prise en compte de l'évolution de la place des femmes dans la discipline ; plus de 80 filles pratiquent aujourd'hui le karaté à Réo et 4 d'entre elles font partie de l'équipe nationale.

- le club de Réo est devenu un pôle de référence du Karaté-Do au Burkina Faso ; il a été consacré champion national plusieurs années consécutives, notamment en 2014 et en 2015 avec 18 médailles dont 10 médailles d'or.

 

 

 

 

Témoignage : le président de la FBK monsieur Sawadogo lors de l'inauguration du dojo à Réo :

" l'histoire du dojo de Réo est née d'un conte de fée pour aboutir aujourd'hui à ces magnifiques résultats. C'est en effet le témoignage vivant des bonnes relations qui existent entre les hommes et les femmes de race et de culture différentes. Rien ne s'obtient sans obstination, sans détermination, et sans réelle volonté d'y arriver. L'ampleur de ce qui a été construit et réalisé dans le village de Réo, illustre à merveille la philosophie qui guide la pratique des Arts Martiaux en général et du karaté en particulier."

 

 

LES PROJETS

 

Après 10 ans de travail, l'association a toujours autant de projets :

- un voyage prévu à la fin de l'année 2015

- financement des championnats à travers les cars pour amener les champions, la restauration, l'hébergement .....

 

 

LES NOUVELLES

 

- Septembre 2015 : Rapport d'activité pour l'année scolaire 2014-2015

 

- 31 mai 2015, l'association organise une fête africaine à Six-Fours. Voir ici

 

 

 

- Décembre 2015 : Issa BADO, Professeur de karaté CN 4eme dan à Réo, vient de  se voir attribuer par la Direction des Sports et de la jeunesse la médaille de Chevalier de l'Ordre du Mérite. Il l'a dédiée à l'association "un dojo pour réo", sans laquelle "son club de karaté n'aurait pas eu une renommée nationale et internationale".

 


Issa Bado entouré de sa famille et ses amis

 

 

L'ALBUM

 


La reconnaissance envers tout le travail de solidarité de l'association
en partenariat avec la ligue de karaté Côte d'Azur (Président mr Hervé Puveland)
et le comité départemantel de karaté (président mr Patrick Rosadini)

 

 

- Rapport d'activités pour 2014 - 2015

- Fête Africaine à Six-Fours le 31 mai 2015

- Voyage humanitaire en 2005

 

MEDIAS

 

- Six-Fours Magazine, n°184, juin 2013 : "Un Dojo pour Reo"

- Var-Matin, 15 février 2009 : " Six-Fours-les-Plages. le "Dojo pour Reo" assuré de sortir de terre"

 

(Photos Annelise Chalamon et Marie-Tassy, membre de l'association et CN 3ème de karaté, Issa Bado)