Consulat du Burkina Faso de Nice

Coopérative Féminine pour la promotion des Arts Ménagers

vendredi 24 août 2012

CFAM
Adresse géographique : secteur 13 Zogona, Ouagadougou
Adresse postale : 03 BP 71 88 Ouagadougou 13
Tel fixe et fax - 00 226 50 36 14 92
Courriel : angelemevi@yahoo.fr
Directrice : Mme Angèle Konate
 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

 


 Cette coopérative est née en 1975. Elle compte 50 membres (adhérents ou membres d'honneur) dont 30 "productrices". L'objet principal de cette coopérative est de donner du travail à ces trente femmes en situation précaire, lutter contre la pauvreté, améliorer leur condition de vie et les intégrer dans le circuit socio-économique.
Ces femmes travaillent essentiellement le textile.

 

 

 

Certaines ont déjà fait une école ménagère, d'autres ont été formées sur place : broderie, couture, teinture, tissage, batik et même la confection de colliers et bracelets tissés. .
Les produits sont écoulés par la voie de deux boutiques, une sur place et une autre au bord de la route, mais également par l'expédition de colis à l'étranger.

La CFAM a été primée à plusieurs reprises (dont au Salon de l'Artisanat de Ouagadougou) et a pu obtenir la confiance de différents institutions de crédit (COOPEC, CNCA, FAARF, SACCA) et adhère au SICOPA (Comité International des Coopératives de Productions Artisanales) ce qui leur a permis, il y a quelques temps de recevoir deux grosses commandes (30 000 écharpes du groupe alter-mondialiste ATTAC et 10 000 couvre-lits pour l'Italie).

La CFAM reçoit beaucoup de demandes de femmes pour intégrer la Coopérative mais la crise économique mondiale a freiné les ventes, les recettes étant en baisse, le recrutement a dû être bloqué.

 

 

 

 

 

LE FONCTIONNEMENT
 

La CFAM a son centre au secteur 13. Il comporte un bureau, une boutique, une bibliothèque, une cour avec un auvent où les femmes viennent travailler et échanger, une salle d'entrepôt, un grenier à grains et un petit appartement. Grâce à des aides extérieures, elle est maintenant dotée de machines à coudre, machine à tricoter, tables de coupes et de matériel de bureau.

Les femmes doivent obligatoirement scolariser leurs enfants, savoir lire, écrire et compter en français : la Coopérative organise des formations pour celles qui n'auraient pas été alphabétisées (grâce au don d'une association suédoise). La bibliothèque prête des livres afin de continuer à se cultiver et se former (livres fournis par une association à Reims). Elles peuvent travailler chez elles mais sont tenues de venir au moins deux fois par semaine au centre afin de conserver un aspect communautaire et pouvoir échanger leurs problèmes.

Pour les périodes très difficiles, la CFAM a créé une banque de céréales, elle investit dans des sacs de grains (maïs, mil, sorgho..) entreposés dans une petite pièce afin de pourvoir aux périodes de gêne alimentaire.

La coopérative reçoit tous les deux ans une vingtaine de jeunes filles qui sont initiées aux activités de production, à l'économie familiale (soins de santé primaire, planning familial) et à la formation coopérative.

 

 

 

LES PRODUITS

 

Tous les travaux sont faits à la main et vérifiés quant à leur qualité de fini. La CFAM propose des nappes brodées, des trousses (en cuir et en tissu) des robes, des chemises, des pagnes, des housses de coussin, des batik, des écharpes teintes...


Elle fait venir des perles de verres et de pierres (malachite, agathe..) du Nigéria et du Zaïre, et fabriquent également des perles en terre cuite ou bien avec des graines de fruits ; ainsi elles composent des colliers et des bracelets.
La CFAM travaille également à la commande et sait parfaitement s'adapter aux demandes des clients.

 

 

 

 

 

 

 

 

LES STAGES
 


La CFAM a plusieurs fois accueilli des étudiants stagiaires venus de France (Saint Etienne, Besançon, Lyon). Ceux-ci, étudiants en BTS action commerciale ou commerce international, sont venus deux par deux pour six semaines de stages au centre. Un catalogue exhaustif des produits a pu être ainsi réalisé.
Les stagiaires sont logés sur place grâce à un petit appartement tout équipé (réalisé grâce à ADM Chaumont) mis à leur disposition pour 5000 F CFA la nuit.
Le centre accueille très volontiers d'autres stagiaires qui s'intéresserait à cette entreprise.